top of page
Tapis de yoga

Comment bien respirer, ou la respiration yogique complète

Dernière mise à jour : 22 nov. 2023

Avez-vous déjà pris le temps de vous arrêter pour ressentir votre respiration? Est-ce que vous avez pris 5 minutes pour respirer en conscience aujourd'hui? Notre respiration s'effectue tellement de façon inconsciente, de façon automatique, que nous portons rarement notre attention sur celle-ci. Pourtant, lorsque l'on prend le temps d'observer sa respiration, il est possible de constater à quelle point elle est superficielle, à quelle point cette respiration demeure rapide et au niveau des poumons. Nous utilisons une infime capacité de notre respiration pour survivre, pour respirer de façon automatique, mais notre capacité pulmonaire va bien au-delà de cela.



Saviez-vous que, lorsque l'on ne porte pas attention à sa respiration, cette dernière est dirigée par nos pensées et nos émotions intérieures? Par exemple, lorsque l'on dort et que l'on est détendu, notre respiration tend à être plus lente et à s'approfondir. À l'opposé, lorsque nous sommes stressé, notre respiration s'accélère, devient plus saccadée et demeure plus superficielle. Notre tête influence nos émotions, qui à leur tour, influence notre respiration. Mais il est possible d'inverser la roue, lorsque l'on amène une respiration en conscience. En effet, lorsque l'on se concentre sur sa respiration, que l'on ralentit la cadence du rythme respiratoire et que l'on approfondit le souffle, cela influence nos émotions. Une sensation de calme s'installe peu à peu, puisque le ralentissement de la respiration active le système nerveux parasympathique: celui qui envoie l'information à tout notre corps qu'il n'y a pas de danger, pas de stress, et que nous pouvons nous relâcher, se reposer. Et nos pensées se calment alors par le fait même. Votre respiration influence donc vos émotions, qui a leur tour influencent vos pensées. Magique non? Nous avons en nous-même les outils pour apprendre à calmer ces maux de la société moderne, stress et angoisse. Alors pourquoi ne pas les utiliser plus souvent?


Cette respiration en profondeur se nomme la respiration yogique complète, en termes du yoga. Elle se décortique en 3 respirations distinctes:

  • La respiration ventrale: déposez les 2 mains sur le ventre. Il s'agit ici d'inspirer par le nez, et d'amener le ventre à se gonfler comme un ballon, autant vers l'avant, vers les côtés que vers l'arrière. À l'expiration, relâchez l'air par le nez, et sentez le ventre qui se dégonfle;

  • La respiration des côtes: déposez les 2 mains de chaque côté de vos côtes, juste sous la poitrine. Il s'agit ici d'inspirer par le nez et d'amener les côtes sous la poitrine à s'écarter vers la gauche et vers la droit. À l'expiration, relâchez l'air par le nez, et sentez les côtes qui reviennent vers le centre du corps;

  • La respiration de la poitrine, ou des clavicules: déposez vos 2 mains sur votre poitrine. Il s'agit ici d'inspirer par le nez, et d'amener l'air à faire soulever la poitrine et les clavicules vers le ciel. À l'expiration, relâchez l'air par le nez, et sentez la poitrine qui redescend.


Pour vous entraînez, débutez tout d'abord en effectuant chaque respiration une à la fois. Lorsque vous maîtriserez chaque respiration, joignez ces 3 respirations ensemble. Déposez une main sur votre ventre, et l'autre sur votre poitrine. À l'inspiration, débutez par la respiration du ventre, suivi de la respiration des côtes, et complétez par la respiration de la poitrine. À l'expiration, suivez les étapes en sens inverse, relâchez les poumons, les côtes, puis le ventre.


Voici une vidéo pour vous guider pas à pas:


Lorsque cette respiration est effectuée durant la journée, il est recommandé d'inspirer et d'expirer sur le même rythme, par exemple, inspirez sur 4 temps, et expirez sur 4 temps. Cela permet à votre système nerveux de ne pas trop s'activer, et de ne pas vous laissez dans un état près de l'endormissement. Au contraire, si vous effectuez cette respiration le soir avant de vous endormir, il est suggéré d'amener l'expiration légèrement plus longue que l'inspiration, afin de vous amenez dans un état de détente profonde, par exemple, inspirer sur 4 temps, et expirer sur 5 temps.


Les études tendent à démontrer que de respirer en conscience durant 5 minutes, 3 fois/jour, aide grandement à diminuer le stress et l'angoisse. Alors, qu'attendons-nous pour utiliser cette merveille de la nature qu'est notre respiration?


Namasté!


 

Audrey Laroche Gagner

Ergothérapeute, professeure de yoga et propriétaire d'ACCESS-ERGO et d'ACCESS-YOGA



2 vues0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page